Exposition “La consolation de l'absence”

Maître d’ouvrage : Paris-Musées

Maîtrise d’œuvre : Philippe Pumain, Architecte scénographe

Surface : 110 m²

Coût des travaux : 23.000 € HT

Année de réalisation : 2002

 

L’exposition des miniatures XVIIIe de la collection Cognacq-Jay, présentée pour la première fois dans son intégralité, a permis de rendre au public le très bel espace des combles du Musée, aménagé dans un hôtel particulier du Marais. Au delà du réaménagement de l’espace, la scénographie devait essentiellement répondre aux impératifs de présentation et de protection des œuvres très particulières que sont les miniatures. Les vitrines historiques du musée ont été adaptées pour intégrer un éclairage spécifique par fibres optiques. Les générateurs placés sous les vitrine et alimentés depuis le sol par les pieds des vitrines permettent d’obtenir un éclairage très homogène sur les œuvres sans échauffement ni émission d’U.V. et en conservant la possibilité de remplacer les lampes sans ouvrir les vitrines.

 

        

                                                                                                                              Vitrine Cognacq-Jay

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Philippe Pumain Architecte SARL
Architecte DPLG - Partnering Co. Atlas Planning & Exhibits, LLC